Vous avez eu un coup de cœur pour un logement mais vous estimez que le coût de vente est trop élevé ? Toujours délicate, voici quelques conseils pour optimiser votre négociation d'un bien immobilier.

Comment faire baisser le prix de vente d’une maison ?

Maîtrisez vos émotions, soyez objectif

La maison que vous venez de visiter est celle de vos rêves, surtout ne le dîtes pas au vendeur ! Il sera alors difficile de faire baisser son prix si vous témoignez d’un enthousiasme démesuré. Nous vous recommandons une approche neutre et objective de la négociation, basée sur des éléments factuels.

Pour bien préparer votre argumentaire, renseignez-vous sur l’état du marché local. Faites l’inventaire des biens environnants à vendre et des biens vendus dans votre secteur. Après cette première recherche, vous aurez alors un ordre d’idée d’un prix raisonnable pour la maison que vous convoitez. Connaissez également avec précision le coût du m² dans la commune pour aider à l’évaluation de votre bien. Au moment de la négociation, ces arguments préparés vous permettront d’être crédible et de pouvoir faire jouer la concurrence.

Le délai de la mise en vente, un indicateur clé

N’hésitez pas à poser des questions au vendeur. A-t-il eu beaucoup de visites ? Depuis combien de temps le bien est-il sur le marché ? La marge de négociation sera moindre si un bien est à vendre depuis une semaine ou trois mois. Plus la période est longue, plus le vendeur sera en effet disposé à abaisser son offre. De même, si le vendeur a déjà reçu plusieurs offres, il sera en revanche moins enclin à discuter de la valeur de son bien.

Pointez les défauts

Même si vous n’en voyez aucun, prenez le temps d’effectuer une liste des éléments négatifs aperçus lors de votre visite. Diagnostic gaz ou électricité, mauvaise isolation, travaux à effectuer, autant d’arguments qui plaident en votre faveur pour faire baisser le coût de votre achat. N’hésitez pas à demander des devis auprès de professionnels pour évaluer le coût des aménagements à effectuer et de les mettre en exergue lors de votre négociation.

Pour avoir l’acceptable, demandez l’impossible

Pour amorcer les négociations sur l’achat de votre bien, vous pouvez proposer une offre bien inférieure à votre budget initial. Augmentez-la progressivement pour parvenir à la somme que vous ne souhaitez pas dépasser.

Négociez les frais d’agence

Dernière astuce, les frais d’agence sont aussi parfois négociables. Si le propriétaire a fait appel à plusieurs agences, vous pouvez démarcher les différents agents et faire jouer la concurrence entre eux. Soyez audacieux !

Nos biens immobiliers à vendre ou à louer

Donnez votre avis et commentez cet article