Il peut parfois être difficile pour un étudiant sans revenus de trouver un logement. Heureusement il existe des alternatives pour faciliter son accès à un hébergement. Tour d’horizon des aides disponibles.

État des lieux

Première étape vers l’indépendance, l’accès à un appartement reste un frein pour la majorité des étudiants : en France, le loyer représente environ la moitié des dépenses mensuelles de ces derniers. Les étudiants, qui sont le plus souvent sans revenus et à la charge des parents, doivent donc trouver des alternatives pour réussir à financer leurs logements.

Les aides de la Caisse d’Allocations Familiales

Ces alternatives peuvent se trouver sous formes d’aides délivrées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) à raison d’une fois par mois. Ces aides s’adaptent à la situation du foyer et du type d’hébergement et ne sont pas cumulables entre elles. Il est donc intéressant de s’adresser à un conseiller de la CAF pour se renseigner sur le type d’aide qui conviendrait le mieux à la situation de l’étudiant.

Aide personnalisée au Logement (APL)

L’Aide personnalisée au Logement (APL) est une aide financière dont le but est d’amortir le prix du loyer à la fin du mois. Le montant de cette aide dépend de la zone et du type de logement (logement neuf, appartement, maison ou résidence étudiante), quelle que soit la situation financière de l’étudiant ou sa situation familiale (célibataire/marié/enfants à charge).

Allocation de logement Familiale (ALF)

L’allocation de Logement Familiale (ALF) est sensiblement comparable aux APL. En effet, son but est également de diminuer le montant des loyers mais cette dernière est versée en fonction de la situation familiale des demandeurs et non de leur logement. Cette allocation pour but de rendre la vie plus facile aux familles nombreuses ou monoparentales.

Allocation de logement Sociale (ALF)

L’allocation de logement sociale (ALS) est réservée aux personnes qui ne peuvent prétendre ni aux APL, ni aux ALS. Elle est destinée aux personnes jugées plus vulnérables comme les personnes âgées, en situation de handicap ou en régularisation de titre de séjour.

Se renseigner auprès de la Caf :

Nos biens immobiliers à vendre ou à louer

Donnez votre avis et commentez cet article