Argent. Le rachat de crédits consiste à restructurer ses dettes en fusionnant plusieurs prêts en cours de remboursement, d'autres dettes, en un seul crédit.

Tous les types de crédits peuvent entrer dans une opération de rachat : crédit immobilier, crédit à la consommation, crédit professionnel… Il est également possible d’y inclure des dettes autres que des crédits.

Mais l’opération rime souvent avec augmentation du coût global. Car pour la plupart des emprunteurs, c’est parce que la charge des mensualités est devenue trop lourde que cette opération est menée.

L’objectif est bien souvent de n’avoir plus qu’un seul et unique crédit à rembourser en les faisant racheter par un établissement, et obtenir une mensualité plus faible, allégeant ainsi la charge de remboursement.

Deux types de prêts possibles

Lorsque le regroupement de crédits inclut un ou des prêts immobiliers et un ou des crédits à la consommation, le nouveau crédit sera traité comme un prêt immobilier si la part relative des crédits immobiliers est supérieure à 60 % de l’ensemble des prêts. L’offre de crédit est envoyée par voie postale à l’emprunteur, qui dispose d’un délai de réflexion de dix jours incompressible avant de renvoyer son acceptation éventuelle.

Si elle est inférieure ou égale à ce montant, le regroupement de crédits relève des dispositions légales applicables aux crédits à la consommation, avec un délai de rétractation de quatorze jours après signature de l’offre de crédit.

Trois options envisageables

En fonction de vos souhaits, l’organisme de crédit peut vous proposer trois options :

Notez que ce dernier cas sera très rare car le regroupement de crédits est généralement fait pour alléger la charge du crédit et non accélérer le remboursement.

Attention ! Parfois, l’établissement vous propose une « rallonge » afin d’être plus à l’aise. C’est tentant mais cela augmente le montant prêté et donc le coût global.

Une obligation d’information

Depuis le 1er janvier 2013, le prêteur doit vous indiquer formellement si le regroupement se traduit par un allongement de la durée de remboursement et/ou par une augmentation du coût total du crédit. Et l’établissement de crédit doit vous remettre, en même temps que l’offre de prêt, un document d’information portant sur les conditions du regroupement de crédit à la consommation ou immobilier. Il comprend un tableau permettant de comparer les caractéristiques financières des crédits avec les caractéristiques financières de l’opération de regroupement proposée. En bas de ce tableau apparaîtra le gain ou le surcoût de cette opération.

Le rachat ou regroupement de crédits est donc une opération lourde de conséquences pour l’emprunteur. Et il donne lieu à des publicités qui ne sont pas toujours fiables.

Par précaution, il est préférable de s’adresser aux établissements de crédit renommés plutôt qu’à des organismes inconnus.

Nos biens immobiliers à vendre ou à louer

Donnez votre avis et commentez cet article