La hausse des prix de l'énergie de ces derniers mois a fait grimper les factures en flèche. Effectuer des travaux de rénovations peut s'avérer utile afin de réduire votre consommation et donc, le montant de vos factures. Pour vous accompagner dans ces travaux, l'État prolonge son dispositif MaPrimeRénov' en 2023. Découvrez si vous êtes éligibles.

MaPrimeRénov’ : Une aide permettant de financer des travaux de rénovation énergétique

 

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ est un dispositif d’aide au financement de vos travaux de rénovation énergétiques. Cette prime remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah).

MaPrimeRénov’ est accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logement construit depuis au moins 15 ans. Néanmoins, cette ancienneté sera réduite à deux ans si vous souhaitez bénéficier de la prime dans le but de remplacer une chaudière au fioul. De plus, vos travaux devront être exécutés par un professionnel reconnu garant de l’environnement  (RGE).

En outre, l’État prévoit plusieurs bonifications :

 

Tous les propriétaires y sont éligibles, sous conditions

 

MaPrimeRénov’ est ouverte à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés de logement construit depuis au moins 15 ans. Rappelons que cette ancienneté est réduite à deux ans si vos travaux concernent le remplacement d’une chaudière au fioul.

Cependant, le propriétaire doit effectuer sa demande avant le début des travaux. La prime, elle, et ne sera versée qu’une fois les travaux réalisés.

Depuis juillet 2021, elle n’est plus soumise à condition de ressources. Tous les propriétaires et copropriétaires peuvent donc en bénéficier, qu’ils soient occupants ou bailleurs.

Néanmoins, les propriétaires bailleurs sont soumis à des conditions particulières. En réalisant une demande, le bailleur s’engage ainsi à :

Enfin, MaPrimeRénov’ est également accessible aux copropriétés pour les travaux concernant les parties communes.

En plus de l’aide MaPrimeRénov’ s’ajoutent d’autres dispositifs permettant d’alléger sa facture tel que les Certificats d’Économies d’Énergie ou CEE, la TVA à 5.5% ou encore l’Éco Prêt à Taux Zéro. Depuis le 1er janvier 2022, « France Rénov »  simplifie et centralise les démarches, services et aides dans le domaine de la rénovation.

 

Quels travaux sont concernés et pour quels montants ?

 

Le dispositif MaPrimeRénov’ permet de financer vos travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. Ces travaux doivent impérativement avoir été effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes pour l’environnement).

En ce qui concerne le montant de la prime, il est calculé en fonction des revenus du foyer et du gain écologique permis par les travaux.

Ainsi, des plafonds de ressources ont été catégorisés en quatre profils en fonction des différents niveaux de revenus  :

Pour savoir à quelle catégorie vous appartenez, vous pouvez vous référer au tableau ci-dessous.

                                                                                                                             Source : ecologie.gouv.fr

 

Un cinquième profil MaPrimeRénov’Copropriété a été établi pour fixer les barèmes de MaPrimeRénov’ lorsque les travaux sont réalisés par les copropriétés.
Un simulateur Simul’Aid€s vous permet de savoir à quel profil vous appartenez, ainsi qu’au niveau d’aide auquel vous pouvez prétendre.

 

Barèmes : jusqu’à 11 000 € d’aide pour changer de chauffage

 

MaPrimeRénov’Bleu

                                                                                                                               Source : ecologie.gouv.fr

MaPrimeRénov’Jaune

                                                                                                                              Source : ecologie.gouv.fr

MaPrimeRénov’Violet

                                                                                                                                Source : ecologie.gouv.fr

MaPrimeRénov’Rose

                                                                                                                                   Source : ecologie.gouv.fr

Attention toutefois, le barème indiqué ne vous garantit pas que vous obtiendrez une prime de ce montant.  En effet, le calcul de MaPrimeRénov’ inclut un système d’écrêtement. Cela signifie que l’aide ne doit pas financer l’entièreté du coût des travaux et que vous aurez obligatoirement un reste à charge. Celui-ci se calcule en fonction de votre profil.

Ainsi, le pourcentage d’écrêtement sera de 90% pour les ménages de la catégorie « bleu », de 75% pour ceux de la catégorie « jaune », de 60% pour la catégorie « violet » et de 40% pour les ménages de la catégorie « rose ».

Nos biens immobiliers à vendre ou à louer

Donnez votre avis et commentez cet article