Que vous souhaitiez vendre, acheter ou louer, il est important de se renseigner sur les prix pratiqués dans la ville que vous ciblez. Pourtant, ce n’est pas toujours simple de savoir où chercher ces informations, ni même de savoir les décrypter. Pas de panique, ouestfrance-immo.com est là pour ça. Aujourd’hui, faisons cap sur Laval et analysons le marché ensemble.

 

Laval, avec près de 50 000 habitants, dispose d’un centre-ville dynamique et commerçant. Le chef-lieu de la Mayenne offre un cadre de vie d’une grande qualité. Les Lavallois ont à leur disposition de nombreuses infrastructures aussi bien sportives, que culturelles ou éducatives. Une ville qui attire aussi grâce à de nombreux monuments historiques comme son château ainsi que le bateau-lavoir Saint-Julien. Mais alors, combien cela coût-t-il de se loger à Laval ?

Point sur le marché

Alors que les maisons ont le vent en poupe un peu partout, Laval fait figure d’exception. En effet, ces derniers mois, la demande croissante d’achat de maisons a influencé fortement les prix du marché. Pourtant, à Laval, ce sont les appartements qui ont connus la plus forte augmentation de prix. Ainsi, à mesure que la demande grandit, le prix des appartements augmente. Nous pourrons observer plus en détail ci-après que le prix des appartements augmente d’avantage que celui des maisons, ce qui confirme cette tendance.

Les prix à la vente

Sur le mois de août 2021, le prix médian au m² des maisons mises en ventes à Laval est de 2 178 €. Ce qui représente une hausse de 9% par rapport à l’année précédente, et une augmentation de 1% par rapport au moins de juillet 2021.
Pour une meilleure idée du prix d’une maison sur Laval, nous pourrons alors nous référer au tableau ci-dessous, qui représente la variation du prix médian en fonction de la surface habitable ainsi que de la surface du terrain qui constituent la propriété. Par exemple, pour l’achat d’une maison de 100 à 139 m² avec un terrain de moins de 500 m², le prix médian au m² s’élèvera à 2 158 €.

En ce qui concerne les appartements, le prix médian au m² pour ce même mois de août 2021 est de 2 504 €.  Ce prix est lui aussi marqué par une hausse significative, puisqu’il a augmenté de 16.2% par rapport à l’année précédente et de 1.3% par rapport au mois précédent. Là encore, le prix médian au m² des appartements à Laval varie en fonction de leur taille. Le prix médian au m² d’un T1 sera plus élevé que celui d’un T4 et plus.

Les prix à la location

Le prix médian au m² des maisons à louer au mois de août 2021 s’élève à 12.89 €. Il a augmenté de 27.4 % par rapport à août 2020 et de 3.8% par rapport au moins précédent.
En revanche, cette tendance s’observe moins sur le prix des appartements à louer. En effet, le loyer médian au m² des appartements pour le mois de août 2021 s’élève à 10.81 €, soit une augmentation de 6.6% par rapport à l’année dernière mais qui stagne par rapport au mois précédent.

La météo des prix

Comme nous venons de le voir, la tendance sur la ville de Laval semble donc être à la hausse.  En effet, la conjoncture actuelle ayant créé une raréfaction des biens à la vente et une augmentation de la demande, le prix des maisons comme des appartements devrait continuer d’augmenter.

 

Que dit le marché dans les alentours de Laval ?

Concernant le prix médian au m² des maisons mises en vente ; alors que la ville de Changé, (2 185 €/ m²), affiche des prix supérieurs aux prix pratiqués sur Laval, d’autres communes comme Montigné-le-Brillant (1 616€/ m²) et Saint-Ouën-des-Toits (1 675€/ m²) sont, elles, bien en dessous des prix Lavallois.

Lorsqu’il s’agit des prix des appartements, c’est encore Changé, avec ses 2 506€/ m², qui obtient la palme de la ville la plus chère, à égalité avec L’Huisserie.  Mayenne est, quant à ellela commune la plus accessible avec ses 1 461€/ m². 

Ces disparités entre villes ne sont pas étonnantes et s’expliquent facilement par leurs situations géographiques respectives. En effet,  Changé et L’Huisserie se trouvent très proches de Laval, ce qui justifie les prix de ventes plus élevés qu’à Mayenne qui, elle, se situe beaucoup plus loin. 

Quant aux loyers, ils restent en dessous des loyers lavallois dans toutes les communes avoisinantes, qu’il s’agisse de maisons comme d’appartements. On notera un écart plus fort dans le prix des loyers entre Laval et les villes voisines lorsqu’il s’agit de location de maisons, qui ont moins le vent en poupe dans cette zone que les appartements.

Pour plus de détails sur les prix de Laval : https://www.ouestfrance-immo.com/evolution-prix-immobilier/laval-53000/

Nos biens immobiliers à vendre ou à louer

Donnez votre avis et commentez cet article