Vous avez décidé d’acquérir un bien immobilier en vue de faire un bon investissement locatif, mais il est en copropriété. Est-ce un avantage ou un inconvénient ? Cet article revient pour vous sur cette notion de copropriété pour vous aider à mieux comprendre son incidence sur votre vie de propriétaire-bailleur.

Définition et rôle d’une copropriété

La copropriété est un régime juridique qui permet de distribuer la propriété d’un immeuble en plusieurs lots, et entre différents propriétaires. Chaque lot est défini juridiquement par 2 éléments inséparables : les parties privatives du logement, et une quote-part des parties communes exprimée en tantièmes (ou en millièmes). Ces parties communes concernent les couloirs, les ascenseurs, les espaces extérieurs, etc.

C’est dans le règlement de copropriété que sont fixées juridiquement les règles présidant à l’utilisation et la gestion d’un immeuble en copropriété.

Chaque année, les copropriétaires se réunissent au sein du syndicat des copropriétaires, lors d’une assemblée générale, pour décider des orientations de la copropriété. C’est là que se décident certaines prérogatives en matière financière et administrative, en vertu de la loi de la loi du 10 juillet 1965. Les décisions vont porter notamment sur le choix des prestataires concernant l’entretien de l’immeuble, le choix des travaux de rénovation et le budget. Les décisions sont votées entre copropriétaires.

En ce qui concerne l’application des décisions, c’est un conseil syndical qui s’en charge. Il est constitué de copropriétaires élus qui assistent le syndic de copropriété dans son fonctionnement.

La plupart des syndics sont aujourd’hui professionnels, c’est-à-dire gérés par des sociétés extérieures rémunérées pour cela. Mais un syndic peut être aussi bénévole, avec un copropriétaire élu ou coopératif, selon un modèle de gestion collégial.

Pour ou contre la copropriété ?

Le futur propriétaire d’un bien en copropriété a souvent des réticences avant de l’acquérir. Voyons pourquoi.

Les inconvénients

On a coutume aussi de se méfier des copropriétés lors d’un achat dédié à la location pour d’autres raisons.

Les avantages

En dépit des éléments que nous venons de voir, il reste possible d’investir dans un bien immobilier en copropriété en faisant une bonne affaire. Certains syndics de copropriété sont peu actifs et seront donc peu enclins à voter de vastes travaux de copropriété. On observe aussi les avantages suivants :

Un bien immobilier en copropriété ne s’acquiert jamais sans la consultation des derniers comptes-rendus d’assemblée générale. Ceux-ci doivent être remis au plus tôt à l’acheteur de préférence avant même de signer le compromis de vente. Ces comptes-rendus font état des travaux de la copropriété, et indiquent si les plus lourds, comme un ravalement ou la réfection du toit, sont bientôt au programme. Les comptes rendus permettent également de se faire une idée de l’ambiance régnant au sein de la copropriété.

Nos biens immobiliers à vendre ou à louer

Donnez votre avis et commentez cet article